Le Génocide Arménien et le Darfour au Congrès Américain

Publié le par Jules BOYADJIAN

 

L'Armenian National Committee of America, qui défend les intérêts de la communauté Arménienne des Etats-Unis, ainsi que la Genocide Intervention Networik se mobilisent en soutien de ses causes communes qui subissent pour l'une, un mépris intolérable et pour l'autre un campagne négationniste active qui dure depuis plus de quatre-vingt-dix ans. En effet, la Turquie oeuvre avec volonté politique en déboursant des milliards de dollars pour s'opposer à la reconnaissance internationale du Génocide Arménien, quant au gouvernement de Khartoum, il profite du chantier international en matpère de Droit international pour empêcher le déploiement de forces internationales de la paix au Sud-Soudan.

 

Conscient de cette situation difficile, où la Realpolitik joue un rôle trop important, ces deux organisations non gouvernementales ont décidé de se mobiliser, les 22 et 23 mars pour deux journée au Capitole, le Congrès américain, où réceptions et réunions s'enchaîneront afin d'informer et sensibiliser les Parlementaires américains sur le nécessité d'agir en la matière.

Concrêtement, les enjeux sont représentés par 4 textes parlementaires.

Tout d'abord the Targeted Darfur Divestment Legislation (connu sous le nom de code S.831) est un texte de loi qui a vocation à stopper toutes les subventions et autres investissements dans des compagnies américaines ou étrangères, qui participeraient directement ou indirectement aux massacres des populations du Darfour. Toujours concernant cette question, ces deux organisations oeuvreront pour the Increased Funding for Darfur Peacekkeping. Cette proposition qui s'inscrit dans le budget américain et qui n'a pas été encore officiellement présenté (ce qui explique l'absence de code) défend une plus grosse allocation de fonds américains envers les organismes promouvant la paix au Darfour. Initialement de $ 50 000 000, l'objectif serait de tripler ces fonds pour les faire parvenir à $ 150 000 000.

Concernant la question arménienne cse sera bien évidemment The Armenian Genocide Resolution au Sénat et à la Chambre des Représentants qui sera au coeur des propos. Ces Résolutions (H.Res 106 pour la Chambre basse, et S.Res.106 pour la Chambre haute) ont une véritable chance d'aboutir malgré la campagne de pressions industrielles, économiques et diplomatiques acharnées menées depuis le début de l'année par le gouvernement turc.

Les 435 Représentants à la Chambre et les 100 Sénateurs Américains, seront rencontrés par les équipes de l'Armenian National Committee of America et de the Genocide Intervention Network, pour arriver à cet object, dans ces deux seules journées du 22 et 23 mars.

Il s'agit sans ambivalence d'un évènement à ne pas manquer dans le cadre de la lutte contre les Génocides, des centaines de personnes sont d'ores et déjà attendu pour cet évènement.

Publié dans Génocides

Commenter cet article