Un négationniste honoré

Publié le par Jules BOYADJIAN

Le 9 novembre, lors d'une réception donnée à la Maison Blanche, Bernard Lewis, historien spécialiste du Moyen-Orient, a été honoré, par le Président de des Etats-Unis d'Amérique, de la médaille nationale de l'Humanité (National Humanities Medail). Mais voilà Bernard Lewis est un négationniste du génocide arménien avéré. En effet, le 21 juin 1995, Bernard Lewis avait été condamné, au franc symbolique, par le Tribunal de Grande Instance de Paris, pour « faute » envers les survivants du génocide et leurs héritiers, pour avoir déclarer le 16 novembre dans une interview au quotidien Le Monde, que la thèse du génocide était « la version arménienne de l'Histoire », en reprenant également la phraséologie négationniste d'Ankara. L'action pénale, pour négationnisme, initiée par le Comité de Défense de la Cause Arménienne, selon les modalités de la loi Gayssot, avait par contre échoué. Pourtant, lors de l'audience du 14 octobre 1994, devant la 17ème Chambre du Tribunal Correctionnel de Paris, le ministère public, par la voie du procureur général, avait alors indiqué : "ces événements constituent un génocide... il m'apparaît qu'il y a vraiment une démarche négationniste... le délit est caractérisé. Il y a bien négation de crime contre l'humanité". En réalité, l'action avait, à l'époque, été jugée irrecevable par le tribunal, en raison du caractère limitatif de la loi Gayssot, réservée à la condamnation du négationnisme de la Shoah.

 

C'est d'ailleurs pour ces raisons qu'il est grand temps de condamner pénalement le négationnisme du génocide arménien. C'est tout le sens de la loi voté le 12 octobre 2006 à l'Assemblée Nationale, et qui devrait être examinée par le Sénat, si elle résiste aux pressions réalisées par l'Etat turc, visant à faire oublier cette question (cf l'article Justice ou Realpolitik? ). Il semble toutefois troublant qu'un homme si controversé - à juste titre - et déjà condamné par un tribunal, puisse être honoré d'un distinction visant à récompenser ceux qui par leurs oeuvres ont contribué à la protection de l'Humanité. Force est de constater que, les négationnismes lorsqu'ils ne sont pas condamnés, peuvent même parfois être glorifiés.

 

Publié dans Négationnisme

Commenter cet article